Message clé

Le Canada doit continuer de faire progresser et de défendre l’équité entre les genres pour devenir un champion mondial de l’équité.

Quel est l’état de l’équité entre les genres au Canada?

En 2015, le Canada s’est engagé aux côtés de 192 autres États membres des Nations Unies à instaurer d’ici 2030 un monde meilleur et plus durable pour tous et toutes grâce à l’atteinte des Objectifs de développement durable. Les Objectifs sont au nombre de 17 et ont été définis par les Nations Unies afin d’inciter les États à transformer fondamentalement leur société de manière à rendre le monde plus équitable, plus prospère et plus pacifique. Ces objectifs mondiaux se concentrent sur l’éradication de toutes les formes de pauvreté et d’inégalité, l’accélération des transformations structurelles et le renforcement de la résilience. Ils offrent un plan détaillé pour la paix et la prospérité tout en lançant un appel à l’action immédiat.

Un gros travail d’éducation et de sensibilisation de la population est nécessaire pour contrer les croyances profondément ancrées et les idées préjudiciables sur les normes liées au genre. Au Canada, les politiques publiques actuelles sont l’expression de l’histoire de notre société, de nos traditions culturelles et parfois de la religion. L’héritage persistant du colonialisme et des pensionnats indiens, surtout en ce qui concerne l’imposition des normes coloniales genrées, vient aggraver d’autres formes de discrimination qui s’exercent déjà de manière disproportionnée sur les communautés autochtones.

Des études montrent que :

des femmes au Canada50%
50%

ont subi au moins un acte de violence physique ou sexuelle depuis l’âge de 16 ans.

10

des dix provinces canadiennes

avaient élu au moins un représentant ou une représentante qui était membre des communautés allosexuelles en 2015.

Que faut-il faire pour parvenir à l’équité entre les genres?

  • Participer à la mise en œuvre de politiques publiques tenant compte de l’égalité des genres et exemptes de discrimination, et la soutenir.
  • Donner aux personnes de tous les genres (binaires et non binaires) la possibilité et les moyens d’occuper des postes de pouvoir, d’autorité et de direction.
  • Nous faire un devoir de créer des classes, des écoles et des programmes d’études qui assurent une bonne éducation sexuelle et valorisent l’égalité des genres.
  • Mettre en œuvre un programme national de garderies afin de soutenir les familles monoparentales ou à faible revenu.
  • Veiller à ce que les lieux publics aient des toilettes non genrées.
  • Organiser des formations sur l’égalité des genres pour tous les organismes d’application de la loi, dans tous les ordres de gouvernement, en prêtant particulièrement attention aux expériences des Autochtones, des personnes ayant survécu à une agression sexuelle, des personnes de couleur et des membres des communautés allosexuelles, et veiller à ce que le personnel chargé d’appliquer la loi soit tenu responsable de ses attitudes et de ses actions discriminatoires.
  • Fournir aux Canadiennes et Canadiens, par l’intermédiaire du gouvernement du Canada, des ressources accessibles afin de les sensibiliser à l’égalité des genres et de les amener à se libérer des normes, des stéréotypes et des pratiques genrées préjudiciables.

Quoi demander aux dirigeants politiques?

  • Que prévoit faire votre parti pour offrir de meilleures perspectives économiques aux femmes?
  • Quelle est la position de votre parti en ce qui concerne la mise en œuvre d’un programme national et universel de garderies?
  • Comment votre parti prévoit-il améliorer l’acceptation et la compréhension de la diversité des genres?
Menu